l’hôtel Eco Paraíso
l’hôtel Eco Paraíso, Celestún, Yucatán, México
You are in: Home > Paradis de nature > Celestún: Réserve de la Biosphère
Celestún: Réserve de la Biosphère

 La Réserve Spéciale de la Biosphère “Ría de Celestún”.

Situation géographique
A 90 Km à l’ouest de Mérida, Yucatán (par la route 281) et/ou 216 Km au nord de Campeche, Campeche (par la route 180) vers la pointe ouest de la péninsule du Yucatán dans le Golfe du Mexique.

Superficie
59,130 hectares divisés entre deux états : 25, 000 hectares appartiennent à l’état du Yucatán (municipalité de Celestún) et le reste, 34,130 hectares à l’état de Campeche (municipalité de Calkini).

Situation politique
Le 19 juillet 1979, le gouvernement fédéral décrète cette zone comme Refuge faunique «Ría de Celestún».

Dû à son importance comme zone principale d’alimentation du flamant rose et d’une grande quantité d’oiseaux aquatiques de la côte, résidents et migrateurs, sa désignation comme Zone Protégée a changé la catégorie de la Réserve Spéciale de la Biosphère en 1989.

Les Réserves Spéciales de la Biosphère sont des zones représentatives d’un ou plusieurs écosystèmes qui n’ont pratiquement pas été endommagés par l’homme, aussi celles où habitent des espèces endémiques, menacées ou en voie d’extinction. La différence avec les réserves de la biosphère, c’est qu’elles ont moins de superficie et d’écosystèmes.

Aujourd’hui, l’Institut National de l’Ecologie dépendant du Ministère du Milieu ambiant, Ressources Naturelles et Pêche, à travers le Système National des Zones Protégées administre 44 parcs nationaux, 8 zones de protection de la faune et flore, ainsi que 3 monuments naturels et 2 parcs marins nationaux.

Le village
Celestún signifie «Pierre Peinte». C’est un port de mer pittoresque avec un phare de 12 mètres de haut. Ses habitants, approximativement 4600 personnes, maintiennent leurs traditions et le folklore ancien des pêcheurs mayas.

Activités économiques
Pêche en rivière (pulpe, crabe, mérou, loche, etc.), extraction de sel, agriculture (maïs et citriques), tourisme d’un jour, et bien évidement l’écotourisme.

 

Climat
Chaud sec et semi sec. Température annuel moyenne de 26.5 degrés. Mai est le mois le plus chaud avec 29 degrés de moyenne et le mois le plus frais est janvier avec 23 degrés de moyenne. Les précipitations annuelles sont de 777 mm, la mesure maxima mensuelle est en septembre avec 166 mm et la minima en mars avec 5.2 mm. Plus de 80 % des précipitations se concentrent entre les mois de juin et septembre.

Températures moyennes mensuelles en degrés:

 

Jan.

Fev.

Mars

Avril

Mai

Juin

Juillet

Août

Sept.

Oct.

Nov.

Dec.

Moyenne

Max.

33.4

34.9

37.6

39.0

40.2

38.3

37.3

36.4

35.8

36.6

33.7

33.3

36.4

Moyenne

23.4

23.8

25.8

27.8

28.7

28.5

28.2

27.9

27.5

26.7

24.8

23.5

26.4

Min.

12.6

12.2

13.7

17.1

19.1

20.9

20.9

21.1

21.2

18.5

16.1

13.3

17.2

 

Végétation des dunes côtières (11%)
On peut différencier deux grandes sortes de végétation dans cette zone : les pionnières et les arbustives. Les premières apparaissent dans la zone de plage et de dunes mobiles, la deuxième dans la zone de dunes internes et fixes.

La zone des pionnières est la plus proche de la mer, là grandissent des espèces herbacées et arbustives de petite hauteur, résistantes aux milieux extrêmes comme l’air salé, les vents forts, les mouvements de sable et les marées hautes. On peut trouver des espaces de végétation d’un mètre de diamètre de moyenne avec des plantes herbacées et pionnières (Sesuvium portulacastrum, Cakile lanceolata, Suaeda linearisy Euphorbia buxifolia entre autres).

Dans la zone des arbustives, des espèces moins résistantes aux changements ambiants grandissent, des arbustes et des arbres principalement, très ramifiés autour de la végétation avec des graminées. A Celestún, on peut trouver un intéressant mélange de savane tropicale, jungle basse caducifoliée, végétation tular et découvrir des espèces exotiques de palmiers, cactus, bromélies et orchidées.

Estuaire (9%)
«La Ría Celestún», ainsi s’appelle «l’estuaire», a une extension en moyenne d’environ 22,5 km. de long sur 25 km. de large, avec comme maximum 2,24 km. et minimum 0,48 km.

Un paysage exceptionnel s’offre à nous, grâce à la combinaison inusuelle de ressources naturelles, faune et flore, qui constituent un écosystème représentatif du tropique aride. Sa forme est rectangulaire et élargie, avec une orientation nord-est sud-ouest. La communication avec le Golfe du Mexique se fait à travers une embouchure située dans la partie extrême sud de la lagune, avec une largeur de 0,46 km.

Mangroves (59%)
Ces forêts de mangroves sont un des écosystèmes les plus productifs qui existent sur terre. Son efficacité pour convertir la lumière solaire en matière organique est extraordinaire. Ces matières servent d’aliments à de nombreux invertébrés qui en même temps sont consommés par de nombreuses espèces de poissons, d’oiseaux et de mammifères.

Les mangroves résistent à l’eau salée alors que là, d’autres plantes ne peuvent se développer. Elles s’adaptent notablement au sol anaérobique (pauvre en oxygène). La mangrove noire (Avicennia germinans) émet des pousses semblables à de petites tiges qui apportent l’oxygène à ses racines ; la mangrove rouge (Rhzophora mangle) a «des orifices respiratoires» semblables à ses racines extérieures.

Petenes (2%)
Le «peten» est un type de végétation de jungle moyenne qui se développe comme une île entre les mangroves. La vie de ces écosystèmes tourne autour d’un cenote ou d’une source. L’équilibre qui se maintient entre l’apport d’eau superficielle douce et les intrusions d’eau salée par le fond est très fragile et délicat. Sa caractéristique principale est la présence d’espèces végétales peu communes dans l’eau salée, par exemple le sapotillier (Manilcara zapota), le Chacá (Bursera simaruba), le Tulipan (Malvaviscus arboreus), le cèdre (Ficus tecolutensis), l’Anone du Mexique (Annona glabra) et le palmier Sabal (Sabal yapa), entre autres. Elles peuvent atteindre une hauteur de 25 mètres ou plus.

Vie sauvage
Zona primaire d’hibernation du flamant rose; plage de nidation pour les tortues marines; présence de plantes et oiseaux endémiques dans la végétation de la dune côtière; subsistance pour d’innombrables espèces marines; haute production des mangroves; deux espèces de crocodiles menacés; oiseaux aquatiques, côtiers et au chant mélodieux, résidents et migrateurs… Plus d’informations à la page spéciale sur la faune

Fruits de mer
Durant votre séjour à Celestún, il vous sera difficile d’éviter de manger dans un des restaurants de la plage où les fruits de mer arrivent le même jour, tout droit du Golfe du Mexique.

Observation des oiseaux
Les amateurs d’oiseaux cherchent bien sûr les flamants roses. On a pu observer jusqu'à 320 espèces d’oiseaux dans la région. L’excursion dure de 6 à 7 heures. Elle se déroule en mer et sur terre. Liste des oiseaux.

Pêche
Vous ne reviendrez pas les mains vides à l’hôtel après cette excursion ! La richesse du Golfe du Mexique en zoo et phytoplancton vous garantisse une excellente pêche. En plus, le chef cuisinier se fera un plaisir de préparer votre poisson selon vos goûts. Pêche

Promenades nocturnes
Cette excitante excursion vous permettra de découvrir des animaux qui normalement ne se voient pas durant la journée, ceux-ci chassent durant la nuit, pendant que d’autres dorment : crocodiles, chauve-souris, martins pécheurs, hiboux, etc. Le tour dure plus ou moins 2 heures et couvre quasi 30 Km. du fleuve. Excursions

Indications et contre-indications
C’est totalement indiqué de prendre une barque pour aller observer les flamants roses ou autre type de vie sauvage dans l’estuaire, mais hautement contre-indiqué d’obliger la personne qui dirige la barque à faire voler les flamants roses (c’est illégal).

C’est indiqué de faire une promenade nocturne le long de la plage durant l’été ou l’automne à la recherche de tortues marines en train de pondre ou d’œufs en éclosion, mais contre-indiqué de les toucher.

Interdit de partir de Celestún sans avoir goûté ses exquis fruits de mer.

 

L’hôtel Eco Paraíso, Celestún, Yucatán, México
Téléphone: (+52-55) 55 68 82 46 . Réception (+52-988)916 2100
E-Mail: info@ecoparaiso.com
Contacts | Commentaires de clients

All the contents and images on this Website are property of Eco Paraiso S.A., de C.V.